OSEO vaud > Rue du Panorama 28 | CP 812 | 1800 Vevey 1 | TÉl. 021 925 30 40 | Fax 021 925 30 41 | info@oseo-vd.ch

18.04.2013 | Inauguration du nouveau site veveysan de l'OSEO Vaud

INAUGURATION DU NOUVEAU SITE VEVEYSAN DE L'OSEO VAUD

Le jeudi 18 avril 2013, l’OSEO Vaud a inauguré de nouveaux locaux dans les tours de Gilamont à Vevey.

Depuis 2005, l’OSEO Vaud a triplé son volume d’activité. Rien que pour 2012, celui-ci a augmenté de 30 %. La pertinence des programmes proposés par l’organisation spécialisée dans l’insertion professionnelle, n’y est certainement pas étrangère. Mais qui dit plus d’activité, dit plus de surfaces pour recevoir les participants. Avant son installation définitive à la rue du Panorama 28, l’OSEO Vaud a donc choisi d’étendre ses quartiers dans les tours Chaplin, à l’avenue de Gilamont 65 et 67.

Lors de l’inauguration de ces locaux, un apéritif-dînatoire a été servi aux invités, essentiellement des représentants des mandants de l’OSEO Vaud. Son directeur, Joël Gavin, a lancé les agapes par un bref discours, mettant en exergue l’aspect symbolique du lieu, un espace d’habitation intelligemment réhabilité. Il a profité de l’occasion pour saluer l’excellente collaboration menée entre l’association et ses partenaires. Deux allocutions ont suivi. Celle d’Annick Vuarnoz, Municipale en charge des Affaires sociales et familiales de Vevey, évoquant notamment son attachement à la question de la réinsertion professionnelle et remerciant l’OSEO Vaud pour sa démarche foncièrement proactive et sa forte capacité d’adaptation. Lorena Marin Guex, représentante du Service de l’emploi, a ensuite réitéré la confiance de son service à l’organisation, dont le développement ne peut être que profitable aux demandeurs d’emploi.

Quelle meilleure allégorie à la réhabilitation sociale pouvait choisir l’OSEO Vaud que les tours Chaplin ? Jadis, la Municipalité a dû choisir entre les démolir et les rénover. Elle a opté pour leur requalification selon le principe du développement durable et a favorisé la mixité sociale. Ces tours sont aujourd’hui les « clefs » d’entrée de la ville. Quel bel exemple de résilience ! Il en va de même pour le demandeur d’emploi à qui l’on accorde un regard neuf. La réhabilitation devient alors résilience.